STOP AUX PLASTIQUES TOXIQUES!

Faites vos conserves vous-mêmes, même si vous n'avez pas de jardin::

Avant de vous lancer, lisez bien ceci: Méthodes

ATTENTION AU BOTULISME, voir ma note du
mardi 18 février 2014, 09:25 dans le blog ou archives

Traduire cette page :  de  


   



Chaque jour, de nouvelles astuces sont rajoutées; revenez souvent!


Ajouter ce site à vos favoris



donnez votre avis sur le site (fin de page) Sommaire

ne manquez surtout pas les astuces GÉNIALES

Hygiène

Cliquez pour agrandir l'imageVeuillez impérativement lire ces
Conseils généraux pour tous renseignements sur l'hygiène en cuisine et autres conseils achats et rangements des victuailles.

Brûlure en cuisine?
Il faut, avant tout, tremper votre membre brûlé dans l'eau très froide durant 20 m pour éviter que la brûle ne s'enfonce dans le derme. Poser ensuite un tulle gras ou passe une pommade spéciale brûlure.
Personnellement, après refroidissement sous l'eau, je préfère tremper toute la partie lésée dans une fondue d'argile verte durant 15 mn avant de mettre une protection grasse.
Une brûlure trop large (à peu près la largeur de la pomme d'une main) doit immédiatement être montrée à un médecin;
Une brûlure ouverte est une brûlure au second degré et nécessite impérativement le soin d'un médecin; dans ce cas, il est conseillé d'aller aux urgences.

Etiquettes

Evitez les contenants plastiques

Nous l'avons vu... Dossiers
mais, en attendant d'être bien fourni-es en contenants de verre... pour coller les étiquettes sur les boîtes plastiques hermétiques, collez-les avec du blanc d'oeuf.

Fermer des sacs de congélation

En espérant qu'ils seront bientôt réalisés en farines ou amidons.... vous pouvez les fermer en faisant une croix dans une opercule de bouteille d'eau

Ecrire sur une boîte de plastique

Avec un crayon destiné à écrire sur un verre; sachez cependant que l'écriture se disperse dans le temps.

Coller les étiquettes sur du métal

Frottez-le avec un oignon coupé en deux, humectez l'étiquette et apposez-la.

Coller les étiquettes sur des flacons de verre, pots de confiture...

laissez-les tremper quelques instants dans du lait puis, appliquez-les sur le verre en appliquant avec une éponge humide.

Ouvrir une boîte de petite taille

Pour bien ouvrir sans se blesser une boîte de pâté ou foie gras, découpez les deux extrémités avec l'ouvre boîte. Retirer une première extrémité et tournez la boîte pour pousser le pâté jusqu'à sa sortie de boîte.

Bocal bien fermé

Passez sur le caoutchouc et le bord du bocal un tampon imbibé d'huile de table

Nouveau: laissez ici vos Commentaires

La lacto-fermentation

Les aliments industriels, ultra-transformés et néfastes pour notre santé poussent à redécouvrir les pratiques culinaires de nos ancêtres parmi lesquelles la lacto-fermentation. Tout le monde connaît le yaourt ou la choucroute mais ce procédé de transformation de sucres en acide lactique par l'action de bactéries (Lactococcus, Lactobacillus et Streptococcus) peut s'utiliser pour bien d'autres aliments. Voici 4 raisons d'y avoir recours.
Une conservation plus longue
C'est la raison pour laquelle nos ancêtres l'utilisaient: la fermentation, et en particulier la lacto-fermentation permet de conserver les aliments plus longtemps, sans risque pour la santé. Quand il n'y avait pas de congélateur, ni de pasteurisation, c'était un moyen simple de disposer de conserves de longue durée. Et l'avantage par rapport aux conserves modernes c'est qu'il n'y a pas de pertes de micronutriments, ni de produit toxique dans le contenant. C'est tout bénef'!
Une meilleure assimilation des nutriments
Les aliments fermentés améliorent la biodisponibilité des minéraux par l'organisme. L'acidification des aliments rendrait en effet leurs minéraux plus solubles. C'est le cas du fer par exemple: l'acide lactique augmente le nombre de molécules de fer solubles(1). Les scientifiques ont trouvé aussi des taux de vitamine C et de vitamines B6 et B12 plus hauts dans les légumes lacto-fermentés par rapport à leurs homologues nature (2).
Des économies et moins de déchets
Il suffit d'eau, de sel et d'un bocal propre pour se lancer dans la lacto-fermentation (et encore le sel n'est pas obligatoire). Cela permet de conserver les légumes du jardin autrement qu'au congélateur ou en conserve maison. Résultats: moins de déchets et votre porte-monnaie vous dit merci.
Une bonne santé, intestinale notamment
Les aliments lacto-fermentés sont une bonne source de probiotiques, ces bactéries intestinales qui nous veulent du bien. Comparés aux probiotiques vendus en suppléments, ceux des aliments lacto-fermentés présentent des avantages certains: ils sont plus variés, surtout si on mange différents types de légumes lacto-fermentés, ils sont servis avec des fibres, donc des prébiotiques, la nourriture des bonnes bactéries intestinales. Et en plus ils sont bien moins coûteux. Le seul inconvénient: on ne connaît pas la quantité de probiotiques ingérés à l'avance. Pour y pallier le mieux est d'en manger régulièrement, jusqu'à une fois par jour.
Parmi les effets santé des probiotiques, et donc des aliments fermentés, on peut citer (3):
•Réduction du risque de cancer du côlon
•Lutte contre la diarrhée (notamment la tourista)
•Normalisation de la composition de la flore intestinale (y compris après un traitement antibiotique)
•Amélioration de l'immunité
•Meilleure tolérance du lactose (via l'activation de l'enzyme lactase qui aide à le digérer)
•Meilleur contrôle du syndrome du côlon irritable et des maladies inflammatoires de l'intestin
•Diminution des symptômes allergiques chez les enfants
Quels aliments faire fermenter? N'importe quel légume ou presque, de préférence bio.
Notez que tous ne sont pas forcément bons à manger une fois lacto-fermentés. Parmi les bons choix: chou, carotte, betterave, concombre, aubergine, ail, haricots verts, tomates vertes, cornichons, oignons…
Pas besoin d'acheter du matériel particulier pour se lancer dans la lacto-fermentation. Elle ne nécessite que des ingrédients que l'on a déjà en cuisine. Voici la recette.
Ingrédients:
  • Des bocaux en verre munis d'un couvercle hermétique et d'un joint en caoutchouc ;
  • Du sel marin (non raffiné de préférence) ;
  • De l'eau de source ou filtrée (l'eau du robinet, chlorée, ne convient pas) ;
  • Des légumes qu'on souhaite conserver.

Préparation:
•Lavez et ébouillantez les bocaux, les couvercles et les joints. Laissez-les sécher sans les essuyer.
•Lavez, épluchez et découpez (si nécessaire, et plus ou moins finement) les légumes.
•Diluez une cuillère à soupe de sel dans chaque litre d'eau de source que vous allez utiliser.
•Remplissez les bocaux avec les légumes (seuls ou mélangés), ajoutez éventuellement les aromates de votre choix (graines de moutarde, de cumin, de carvi, de fenouil, de coriandre, baies de genièvre, de poivre, clous de girofle, herbes aromatiques, feuilles de laurier, ail...), tassez, couvrez d'eau froide salée et refermez les bocaux.
•Placez d'abord les bocaux à 20-22°C pendant 2 ou 3 jours afin de favoriser le début de fermentation, puis mettez-les dans un lieu plus frais (15-18°C) et patientez un petit mois avant de déguster.
•Une fois entamé, le bocal doit être conservé au réfrigérateur et consommé dans les 15 jours.
À un niveau un peu plus avancé, on peut utiliser des grains de kéfir ou du kombucha (à acquérir ou se faire donner au préalable donc).
Notez que la lacto-fermentation peut se faire sans sel, mais dans ce cas la conservation sera moins bonne (risque de moisissures). Pour la lacto-fermentation, les bactéries viennent des légumes, de nos mains, etc. Il n'y a pas besoin d'ensemencer.
Lacto-fermentation ne signifie pas non plus que le produit final contient du lactose. Au contraire les produits lacto-fermentés peuvent être consommés par les intolérants au lait car ils ne contiennent que de l'acide lactique, pas de protéines allergisantes du lait.
Sources
(1) Scheers N, Rossander-Hulthen L, Torsdottir I, Sandberg AS. Increased iron bioavailability from lactic-fermented vegetables is likely an effect of promoting the formation of ferric iron (Fe(3+)). Eur J Nutr. 2016 Feb;55(1):373-82. doi: 10.1007/s00394-015-0857-6. Epub 2015 Feb 12.
(2) Gupta U, Rudramma, Rati ER, Joseph R.: Nutritional quality of lactic fermented bitter gourd and fenugreek leaves. Int J Food Sci Nutr. 1998 Mar;49(2):101-8.
(3) S. Parvez, KA Malik, S. Ah Kang, H.-Y. Kim: Probiotics and their fermented food products are beneficial for health. Journal of Applied Microbiology 100(6):1171-85 July 2006.

Honneur à ma ville: Toulouse

Cliquez pour agrandir l'image


Faites infuser dans 1 litre d'eau bouillante 250 g de fleurs fraîches. Laisser macérer dix heures environ. Exprimez le jus en le serrant dans un torchon propre et faites-le bouillir à feu doux après avoir ajouté son poids en sucre jusqu'à abstention d'une consistance sirupeuse. Buvez jusqu'à 5 cuillerées à soupe de sirop par jour, entre les repas dans un peu d'eau fraîche.
Non seulement il est tonique mais il peut vous aider en cas de toux rebelles.

Faire du sirop de menthe 

150g de feuilles de menthe fraîche
1 litre d'eau
1.500 kg de sucre
Lavez hachez, les feuilles de menthe et  rangez les dans un bocal, versez dessus l'eau bouillie, fermez le bocal et  laissez macérer a température ambiante pendant 24h  passez le jus ajouter le sucre et faites chauffez doucement dans une casserole jusqu'a ce que le sucre soit fondu puis porter a ébullition et faire cuire jusqu'a "petit lissé"
Laissez refroidir puis mettre en bouteilles
Limonade instantanée plus ou moins sucrée
Versez quelques gouttes de citron liquide en bouteille bio, dans de l'eau pétillante. Comme indiqué ci-dessus, rajoutez si vous souhaitez, plus ou moins de sucre en poudre

Vin de cerises

10 kg de cerises; 1 kg de sucre cristallisé; quelques écorces de cannelle; ½ cuillère à café ou 4 g de muscade; 2 l d'alcool à 45°; 1 cuillère à soupe rase de levure de bière, 1 citron non traité
Dénoyautez les cerises, les écraser et en extraire le jus.  Verser celui-ci dans un tonneau bien rincé et ajouter la levure diluée dans un peu d'eau tiède ainsi que les autres ingrédients.  Remuer, laisser reposer.  Un mois plus tard, coupez le citron en fines rondelles et le mettre dans le tonneau.  Après 3 mois mettre en bouteilles.

Conserves d'ail

Très souvent, on achète des têtes d'ail et hélas, elles se conservent très mal car trop souvent, elles ont fait de très longues stations dans les frigos et pourrissent trop facilement.
De l'ail? j'en met partout!!!! Je tiens à ma santé, moi!
Dans la boîte outil “recherche“ vous indiquez “ail“ et vous attendez de lire tous les articles qui concernent ce légume “qui sauve la vie“.
Pour en faire des conserves, c'est tout simple;
Pelez et coupez en grosses lamelles vos gousses d'ails, mettez-les dans un pot à visser et recouvrez d'huile: il faut bien sûr, recouvrir largement les gousses.
Utilisez de l'huile d'olive, si vous êtes riche ou de pépin de raisin… cela “fonctionne“ aussi bien.
De l'ail, de l'huile. C'est tout. Pas la peine de mettre les pots à stériliser.
Un pot en verre, ancien pot à confiture, va très bien.
Au fait, vous pouvez procéder ainsi également pour mettre des poivrons

Conserves de haricots et harengs

Haricots blancs frais
1 un sac de cocos de Paimpol de 10 kgs  et les écosser.
Faites les blanchir afin de les rendre plus tendres. Rincez les bocaux à l'eau bien chaude et retournez-les sur un torchon propre.
Les remplir des cocos en laissant 2 centimètres en haut (car les haricots gonflent à la cuisson). Ajoutez un brin de thym ou de romarin selon les pots et de l'eau salée.
Faites cuire au stérilisateur pendant 2h30 avant de poser les étiquettes et ranger les bocaux.
Si vous n'avez pas de stérilisateur, utilisez une grosse marmite; vous devez entourer les bocaux de torchons pour qu'ils ne cassent pas dans l'eau bouillante. En effet, pour la conservation, il faut faire bouillir l'eau à moyen bouillon pendant au minimum 3 heures puisque les bocaux sont assez gros.
Avec deux kilos de haricots verts fins
vous remplirez quatre bocaux d'un litre; mais il faut penser à faire des conserves moins pleines, par exemple de conserves d'un demi-litre, ainsi vous pourrez compléter une salade déjà entamée le midi.
Harengs à l'huile
Dans un premier temps, faites tremper vos harengs dans du lait pour qu'ils soient moelleux.
Sortez-les, épongez-les bien; mettre dans une terrine rectangulaire avec huile, fines herbes, rondelles de carottes et d'oignons cru.

Nouveau: laissez ici vos Commentaires


Pois chiches secs pour l'apéritif
Se cuit en deux fois, ne pas éteindre le four entre deux actions
Pour 200 g de pois chiches cuits, 1 cuillère à café de poudre de piment d'Espelette, 4 cuillères à soupe d'huile d'olive; 1 cuillère à café de coriandre en poudre
Préchauffez votre four à 180 degrés. Etaler vos pois chiches sur la plaque du four tapissée d'une feuille de papier cuisson, enfournez une bonne dizaine de minutes, n'éteignez pas le four.
Frottez les pois chiches dans un torchon pour retirer la peau.
Mélangez les épices et l'huile dans un saladier large, versez les pois chiches et remuez bien.
Remettre à cuire au four une dizaine de minutes. Versez dans un plat, salez selon le goût et bien mélanger; peut se consommer tiède à l'apéritif. Conservez quelques jours dans un pot à vis en verre.


Quetsches au vinaigre

Essuyez-les soigneusement et faites quelques trous d'épingles (passée à la flamme pour la désinfecter).
Plongez-les dans du vinaigre d'alcool blanc jusqu'à hauteur et aromatisé de quelques clous de girofle, de poivre et d'estragon. Fermez le bocal hermétiquement et mettre plutôt au frais et à l'ombre.
Au bout d'un mois vous pourrez alors les consommer avec un pot-au-feu.

Fruits à l'eau de vie

Méthode ultra simple et rapide
Il vous faut des fruits bio et de l'eau de vie de fruits
Lavez et ébouillantez les bocaux, laissez-les sécher à l'air libre, retournés.
Le bio est seulement utile et nécessaire dans cette préparation parce que les fruits ou légumes sont moins arrosés d'engrais et autres produits chimiques; ils ne seront jamais mieux fournis en vitamines ou oligo-éléments que les fruits ou légumes cultivés de façon intensive ou "raisonnée" malgré la croyance générale.
Même si vous achetez des fruits bio pour les mettre dans de l'eau de vie, lavez-les à l'eau courante car ils ont été manipulés par des mains plus ou moins propres.
Séchez-les bien et selon leur nature, coupez-les en morceaux ou laissez-les entier, remplissez ensuite votre bocal d'eau de vie de fruits.
Laissez macérer au moins un mois avant de consommer en secouant de temps à temps.
Vous pouvez faire des mélanges: je réalise souvent des oranges à la cannelle... une grosse orange et 4 tuyaux de cannelle dans le bocal pour un litre d'eau de vie. La cannelle est aphrodisiaque parce qu'elle est tonifiante, surtout l'hiver... l'orange est dite elle-aussi aphrodisiaque mais c'est pour sa bonne odeur chaude et suave.
Je ne rajoute pas de sucre puisque j'arrose des glaces trop sucrées pour justement, abaisser le goût du sucre.
Mais, vous pouvez ajouter un sirop de sucre fait avec 100 g ou plus de sucre en poudre dans deux verres d'eau et cuit longuement au petit boulet (feux doux); attendez que cela soit refroidit avant de rajouter dans la bouteille.
Mélange possible: orange ou pruneaux ou mandarines ou poires ou prunes et réglisse coupés en morceaux ou vanille
Gingembre frais + citron bio + vanille ou cannelle
Vous pouvez également mettre du poivre mimolette ou du gingembre frais
Fruits au sirop
1 ou 2 pincées de bicarbonate de soude dans le sirop bouillant permettront de préserver les couleurs naturelles d'origine.



RETOUR PAGE ACCUEIL

Si vous faites des gelées de fruits
Pensez à ajouter quelques fruits verts aux fruits mûrs: vos gelées tiendront mieux sans que le goût en soit modifié.

Sirop de fruits

500 g de fruits (figue, framboise, etc);
400 g de sucre semoule
si vous le souhaité épicé: une gousse de vanille, un petit morceau de gingembre ou un bâton de cannelle
N'oubliez pas de stériliser vos petites bouteilles en les plongeant 5 mn dans l'eau bouillante et en les laissant égoutter sur un torchon propre.
Versez tout les ingrédients dans une casserole avec 125 Ml d'eau et faites cuire à petits bouillons pendant 30 mn
Préparez un saladier et un tamis, versez les fruits et écraser le fond avec un pilon pour bien faire passer la pulpe.
Faites cuire de nouveau dans une casserole dix minutes à petits bouillons,  en remuant souvent.
Versez le sirop dans les bouteilles et refermez hermétiquement; se conserve de préférence au réfrigérateur.




Nouveau: laissez ici vos Commentaires

Accueil
mettre une poire en bouteille

Une poire en bouteille

Vous étonnerez vos ami-es
qui se demanderont comment vous avez fait! Fixez-bien une bouteille au goulot large sur une branche du poirier et introduisez à l'intérieur une petite poire qui commence à se former, c'est-à-dire dès que les pétales de la fleur tombent. Placez plusieurs bouteilles pour avoir des résultats.
Vous aurez traité contre les vers lorsque l'arbre est en fleurs.
Retirez la bouteille avec le fruit quand il n'est pas encore tout à fait mûr et remplissez d'alcool de fruit.

Très facile à faire, les fruits confits

Faire des fruits confits
Pour réussir, il faut choisir au départ de beaux fruits (de préférence bio ou non traités), bien frais, à peine mûrs et sans taches. Les fruits doivent être blanchis, mais ni trop ni trop peu sinon ils tombent en marmelade ou ne s'imprègnent au contraire pas assez de sirop.
Le principe des fruits confits est de remplacer l'eau contenue dans les fruits par du sucre par le processus de confisage. Pour cela il suffit de savoir réaliser un sirop de sucre: dans une casserole assez profonde, faire chauffer une quantité égale de sucre et d'eau, porter doucement à ébullition. Laisser frémir 2-3 min puis verser sur les fruits. Les fruits qui ne font que macérer dans un sirop de sucre, cuit ou non, sont appelés des "fruits déguisés".
Ce passage des fruits dans le sucre bouillant (sirop), à renouveler plusieurs fois, s'appelle une " façon ". Cette étape doit permettre au sirop d'imprégner le fruit petit à petit. Elle s'effectue donc avec délicatesse, à de nombreuses reprises et avec des temps de repos. La méthode des confiseurs préconise 8 ou 9 " façons " en fonction des fruits, avec 24h de repos entre chaque. Mais trois ou quatre façons en 48h permettent déjà un résultat tout à fait satisfaisant pour une préparation domestique.
Ecorces d'oranges/citrons confits au sucre
• 2 grosses oranges non traitées ou bio
• 200 g sucre cristal (en fonction du poids des zestes)
• 200 g eau
1.Brossez chaque orange/citron sous de l'eau froide. Parez les extrémités des oranges (couper le haut et le bas sur 1 cm environ pour voir la chair) puis les peler à vif (de haut en bas) en gardant un peu de chair.
2.Faites blanchir les écorces pour enlever l'amertume: Pour cela il faut mettre les morceaux d'écorce dans une marmite d'eau froide additionnée d'1 cuillère à café de gros sel et porter à ébullition. Faites bouillir pendant 1 min après la reprise de l'ébullition puis mettre à égoutter les écorces et les passer rapidement sous l'eau froide. Recommencez l'opération de blanchiment 2 fois (en changeant l'eau et sans sel pour ces passages).
Pour le citron, qui est plus amer, il est conséillé de blanchir une 4ème fois.
Mettre à égoutter et laissez refroidir. On peut aussi ne blanchir qu'une fois et laisser tremper les écorces ensuite dans de l'eau, changée régulièrement, pendant 2 jours
3.Confire: Taillez les écorces dans le format souhaité (par exemple en segments pour les oranges) puis les peser et les mettre dans une sauteuse ou casserole à fond épais.
Dans une (autre) casserole, faites un sirop en mettant à chauffer le même poids de sucre et le même poids d'eau que celui des écorces. Dès que le sirop commence à bouillir, il faut le verser sur les écorces et laisser frémir 5 mn. Eteindre le feu, couvrir et laisser refroidir.
4.Retirez, ensuite, délicatement les écorces, les mettre à égoutter sur une grille à pâtisserie en veillant à ce qu'elles ne se touchent pas et récupérer le sirop à part dans une casserole propre.
5.Recommencez 2 fois l'opération (porter le sirop à ébullition, verser sur les écorces, laisser frémir 5 mn à feu moyen, couvrir, laisser refroidir). Laissez le tout, recouvert d'un torchon, cela doit reposer une nuit. Idéalement il faut réaliser 1 opération/façon par jour pour bien laisser macérer les fruits entre chaque phase de chauffe… et ajouter un peu de sucre dans le sirop à chaque étape.
6.Le lendemain, recommencez l'opération 1 fois: porter le sirop à ébullition, le verser sur les écorces remises dans la sauteuse, laisser confire à tout petit feu jusqu'à ce qu'elles soient devenues translucides et que le sirop soit devenu bien épais, comme du miel.
7.Eteindre le feu et laissez complètement refroidir. Retirez les écorces d'orange de la casserole et les déposer sans qu'elles se touchent sur une grille. Laissez sécher quelques heures avant utilisation (les rouler dans du sucre cristal) ou mise en boîte hermétique ou en pot avec le sirop.
Les écorces d'orange confites se conservent dans un récipient ou une boîte en métal. Elles servent à la préparation de dessert ou de confiseries. Elles peuvent aussi être conservées en bocal avec le sirop (qui doit les recouvrir toutes entières).
Vous pouvez vous servir du sirop seul, en nappage, comme du miel, dans des gâteaux de riz ou yaourts nature, petits suisses et autres fromages frais; cela remplacera le sucre habituel: il faut le conserver au réfrigérateur, ou le verser bouillant dans un pot stérilisé pour une plus longue conservation au sec.
On peut préparer de la même façon des rondelles d'orange/citron confits.
Conservez-les dans une boîte en fer (sans bisphéno!) en les étalant largement et en versez dessus un léger filet de glycérine pour ne pas qu'ils se collent entre eux.

Figues confites
• 12 figues
• 1 citron
• 1 bâton de cannelle, 1 badiane (anis étoilé)
• 500 g sucre cristal
• 500 g eau
Lavez les figues et les faire sécher: il faut couper la petite queue au ras (elle est dure à manger). Prélevez ensuite le zeste d'un citron bio bien lavé et le découper en triangles. Formez une croix au couteau sous la base de chaque figue pour y enfoncer un triangle de zeste de citron puis déposez les figues côte à côte, tête en haut, dans une grande sauteuse.
Dans une casserole, préparer un sirop avec le même poids de sucre que d'eau. Ajoutez quelques épices (cannelle, badiane, à votre goût). Portez la préparation à ébullition puis versez dans la sauteuse de figues.
Laissez à frémissements pendant 1h. Pensez à retourner les figues puis, baissez un peu le feu et laisser frémir encore 1h.
Enlevez les figues pour les laisser s'égoutter sur une grille à pâtisserie. Récupérez le sirop (on peut enlever les épices à ce moment si le sirop est assez parfumé) et le remettre dans la casserole initiale.
Une fois les figues tièdes, recommencez la “façon“: portée le sirop à ébullition dans la casserole, le verser dans la sauteuse où on aura remis les figues, porter à petits frémissements sur feu doux pendant 2h, retourner les figues régulièrement. Attention, il faut surveiller et baisser régulièrement le feu.
Laissez reposer toute une nuit et recommencez le lendemain l'opération (égoutter les figues, récupérer le sirop, le porter à ébullition, le verser sur les figues et cuire 2h à feu tout doux.)
Pour finir, mettre dans des bocaux ébouillanté et mis à sécher sur un torchon propre (les figues doivent être recouvertes de sirop), laissez refroidir, 24h pots ouverts mais recouverts d'un torchon avant de les fermer.

Vin de noix**
Le jour de la Saint-Jean: remplir aux trois quarts un pot de grès de coques encore vertes, soigneusement pilées. Recouvrez d'eau-de-vie et laissez reposer une quinzaine de jours.
Filtrez et emplissez des bouteilles aux trois quarts de leur contenance avec le liquide obtenu.
Terminez de les remplir avec un sirop maison fait avec du miel, du sucre et d'eau-de-vie en quantités égales.
Bouchez et gardez au moins un an avant de déguster.





Merci de lire si vous rajoutez une astuceCommentaires


Saviez-vous?

astuces confitures
Saviez-vous que c'est seulement en fin de cuisson des confitures qu'il faut les écumer? car, la pectine (qui fait "prendre" les confitures) se réfugie dès le début dans l'écume.

Astuces confitures

Marmelade d'oranges
Pour qu'elle reste bien douce, faites bouillir les zestes quelques minutes afin de les débarrasser de leur amertume naturelle.
Conservez toujours vos pots non entamés, la tête en bas
pour chasser l'air, ce qui évite les moisissures.
Vous pouvez également, avant de remplir les pots les rincer rapidement avec de l'alcool à 90°.
Pas d'écume
Afin d'éviter l'écume qui se forme dans la confiture, ajoutez lorsqu'elle bout deux noisettes de beurre.
Meilleure conservation
Afin de mieux les conserver, saupoudrez le dessus des pots de sucre glace avant de refermer le pot.
Mousse sur le dessus
Afin d'éviter d'avoir une sorte de mousse sur le dessus de vos confitures, ajoutez en fin de cuisson une noisette de beurre.
Pour meilleure prise
Rajoutez quelques pépins de citron et une cuillère à café de vinaigre
Inratable confiture
Ajoutez une cuillère de vinaigre à la fin de la cuisson et quelques pépins de citron pour améliorer la texture.
Acidité de certaines confitures et gelées de fruits:
Concernant les fruits les plus acides (rhubarbe, fruits rouges, agrumes…), on a souvent tendance à ajouter beaucoup de sucre, dont une partie sert à neutraliser l'acidité. Or, quelques pincées de bicarbonate de soude, dans la proportion d'une cuillère à café (5 g) pour 3 kg de fruits, à introduire lors de la cuisson aidera à neutraliser l'acidité naturelle.
Coings
La seule opération à faire est d'en enlever les peluches cotonneuses avec un chiffon: ne le épluchez pas et n'enlevez pas le cœur qui contient la pectine
Pots qui se cassent
Ils n'éclateront plus si vous les chauffez avec de la vapeur d'eau avant de les remplir par petites quantités.

Astuces diverses pour vos conserves

Avec deux kilos de haricots verts fins, vous remplirez quatre bocaux d'un litre; mais il faut penser à faire des conserves moins pleines, par exemple des conserves d'un demi-litre, ainsi vous pourrez compléter une salade déjà entamée le midi.
Trop salés les cornichons?
Si vous avez laissé trop longtemps des cornichons dans le sel, ils risquent d'être "ramollos" ; pour éviter cela, faites les conserves en rajoutant des petits oignons épluchés.




Bien connaître la technique des conserves
faire ses conserves, coller des étiquettes

Cuisinez vos conserves et vos surgelés

*Fruits rouges surgelés
Pendant la décongélation, saupoudrez-les de sucre en poudre afin qu'ils ne se réduisent pas en purée.
Champignons en conserves
Egouttez-les et faites-les sécher au four quelques instant avant de les utiliser pour votre préparation.
Pour congeler des artichauts
Ajoutez-leur de la poudre de vitamine C dans l'eau de cuisson ce qui conservera leur belle couleur.

Cocktails

Vous les réussirez si vous mettez, en premier lieu, dans le shaker la boisson qui a la plus faible quantité en alcool.


faire des cocktails

Faites des concombres à la russe

Choisissez des concombres bien mûrs; coupez les en tranches d'un demi-centimètres d'épaisseur
Disposez-les en couches dans un grand saladier et saupoudrez chaque tranche d'aneth haché, de grains de coriandre et d'un peu de sel.
Posez sur les concombres une assiette d'un diamètre d'un centimètre inférieur à rebord du saladier et faites un poids sur cette assiette; rangez au frais pendant 24 h.
Répartissez les rondelles de concombres dans des pots de verre avec pour chacun une branche d'estragon et recouvrez-les entièrement du jus récupéré dans le saladier. Le sel fait dégorger l'eau du concombre.
Mettre au frais et à l'ombre pendant trois semaines avant de déguster.

Conserves de raisin

Choisissez de préférence une variété à gros grains sans pépin et retirez ceux qui pourraient y exister.
Proportion: une livre de grains dans une demi-livre de sucre en poudre, faites cuire 40 à 50 minutes puis mettez en pots et couvrez.

Surgelez-vous même

Pour congeler des champignons
Faites-les blanchir 5 minutes à l'eau bouillante salée, laissez-les égoutter plusieurs heures; ensuite, placez-les dans votre congélateur.

Autre préparation insolite

Ne laissez pas tomber les fleurs de Capucine sans prélever les semences qui succèdent. Cueillez-les, faites les dégorger au sel pendant quelques heures puis égouttez-les avant de les placer dans un bocal de verre.
Couvrez de vinaigre bouillant, aromatisé à l'estragon, thym, laurier, ail et poivre et laisser refroidir avant de refermer. Vous obtenez l'équivalent de câpres à moindre frais.
Il vous faut des plantes aromatiques sèches? Thym, laurier, cardamome etc... visitez mon nouveau site




Dessiccation

Aubergines et champignons
coupez-les en tranches épaisses, suspendez-les par un fil au soleil et à l'air libre; une fois séchées, vous pourrez les rentrer et les conserver à l'abri de la pluie toujours à l'air libre;
Tous légumes et fruits
Pelez si nécessaire, taillez en rondelles fines et posez vos fruits ou légumes sur un plateau noir de préférence qui attire les rayons de soleil, justement au soleil d'été au minimum  5 h.
Pommes
Posez de fine rondelles de pomme sur un papier absorbant après les avoir saupoudré de cannelle. Laisser sécher sur les radiateurs de la maison durant 24 h.
Conservez dans les boîtes métal.



Si vous "piquez" mes astuces et trucs pour vos blogs et sites, soyez fair-play, citez au moins mon URL

  www.tradi-cuisine.com

Merci de votre correction
Sommaire des astuces



RETOUR PAGE ACCUEIL
Conserves de

Copyright © 2011. Tous droits réservés.
Site entièrement réalisé par Josyane JOYCE
www.cuisine-toulousaine.com
www.josyanejoyce.com
www.joyce-voyance.com

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
www.nos18ansenmai68.com
www.joyce-reves.com