STOP AUX PLASTIQUES TOXIQUES!

Notre pain quotidien::

La farine

Faire du pain
Il existe plusieurs types de farine suivant leur contenance en son et en minéraux:
C'est par le poids des cendres contenu dans 100 grammes de matières sèches que l'on désigne les grands types de farine. (Les cendres sont des matières minérales principalement contenues dans les sons.)
Le chiffre du type indique le poids en grammes du résidu minéral contenu dans ces 100 grammes de farine: plus le taux de cendres est faible, c'est-à-dire la quantité de débris encore mélangés, plus la farine est pure et blanche, car les matières minérales sont surtout contenues dans le son.
Les types symbolisés par la lettre T:
• T45: farine blanche utilisée pour la pâtisserie, les gâteaux, …
• T55: farine blanche utilisée pour le pain " blanc " ou " pain courant ".
• T65: farine blanche qui sert à faire le pain de campagne, ou tout autre pain dit tradition.
• T80: farine bise ou semi-complète utilisée couramment dans les boulangeries biologiques. Sert à faire le pain semi-complet.
• T110: farine semi-complète.
• T130: farine complète.
• T150: farine intégrale. Sert à faire le pain complet " intégral ".
Plus une farine est complète, plus elle contient du son et c'est dans le son que l'on retrouve les résidus de pesticides, d'herbicides et autres. L'utilisation de farines issues de l'agriculture biologique est donc très fortement conseillée, pour une farine supérieure à T55.
La valeur boulangère?
La valeur boulangère d'un blé est traditionnellement déterminée par la force boulangère ainsi que la quantité et la qualité des protéines.
La farine présente une bonne valeur boulangère lorsqu'elle permet d'obtenir une bonne pâte dans laquelle le gaz carbonique est non seulement produit en quantité suffisante mais aussi correctement retenu.
Par conséquent, il faut entendre par farine ayant une bonne valeur boulangère:
• une farine contenant suffisamment de sucre pour l'alimentation de la levure de façon assurer une bonne libération du gaz carbonique à l'intérieur de la pâte: capacité de production du gaz
• une farine contenant suffisamment de gluten (protéine spéciale) de bonne qualité pour former une bonne pâte qui puisse retenir le gaz carbonique libéré: capacité de rétention du gaz.
La force boulangère: W?
Elle représente le travail de déformation de la pâte jusqu'à la rupture et indique la force de la farine. Les catégories de farine sont classées selon leur W: farines biscuitières 100 à 150; farines boulangères artisanales 150 – 220 farines boulangères industrielles 220-280; farine de force au-dessus de 280.
On détermine ainsi la capacité d'une pâte à résister/gonfler lors de la panification.
Pour aller plus loin: La force boulangère (W) se mesure avec l'alvéogramme de Chopin. On soumet une pâte à une pression plus ou moins forte et continue et on mesure la détente de la pâte. On détermine ainsi la capacité d'une pâte à résister/gonfler lors de la panification.
Force W
Force W Indice élasticité Ie Ténacité P Extensibilité L Valeur Boulangère
150-180 35-45 40-60 20-22 ............... Moyenne
180-220 45-55 60-80 22-24 ............... Bonne
>220 >55 >80 >24 ........................... Elevée

La levure

Cliquez pour agrandir l'image
Levure de boulanger, levure chimique, quelles différences?
Ces deux levures servent toutes les deux à faire lever / gonfler une pâte mais ne fonctionnent pas de la même manière.
La levure chimique se présente sous la forme d'une poudre blanche et s'utilise essentiellement en pâtisserie pour les gâteaux. Elle nécessite de l'humidité et de la chaleur pour être efficace. Au contact de la pâte, le bicarbonate de soude qui rentre dans la composition de la levure, commence à dégager un court instant du gaz carbonique. Il n'attend plus que la chaleur du four pour agir totalement et offrir une pâte aérienne par l'apparition de petites bulles. Une fois incorporée dans la pâte à gâteau, enfournez rapidement sans quoi vous perdriez l'action de la levure.
Au niveau des quantités, utilisez 10 g de levure chimique pour 500 g de farine. Il est préférable de mélanger la levure à la farine afin qu'elle se répartisse uniformément dans la pâte et qu'elle agisse de la même manière sur l'ensemble du gâteau. On a tendance à croire qu'en mettant plus de levure, la pâte gonflera plus, mais c'est une erreur. Au contraire, vous allez en plus donner un arrière-goût de levure très désagréable. Respectez donc bien les dosages.
La levure de boulanger se présente sous différentes formes, déshydratées et fraîches, que nous verrons plus en détail ci-dessous. Contrairement à la levure chimique, celle-ci agit par la fermentation d'organisme vivant et s'utilise dans la fabrication des pains et des viennoiseries. Elle se nourrit du sucre et principalement du glucose contenu dans la farine provoquant une réaction chimique. Elle n'a pas besoin nécessairement de chaleur pour agir. Il suffit de laisser reposer la pâte à température ambiante, parfois près d'un radiateur pour accélérer éventuellement le processus. La levure de boulanger demande un certain temps pour lever: environ 2 à 3 heures.
Les formes de levure de boulanger:
La levure sèche instantanée
La levure sèche instantanée est celle que j'utilise au quotidien. On l'appelle également levure lyophilisée ou déshydratée. Elle est vendue dans des sachets séparés de 5 à 7 g et se présente sous la forme de mini billes. Elle a l'avantage de pouvoir se conserver longtemps à température ambiante, jusqu'à 1 an et d'être stable malgré les variations de température. On la trouve en grande surface à côté des farines.
Pour être utilisé, elle n'a pas besoin d'être réhydratée et s'incorpore directement dans la farine avec les autres ingrédients de la recette. Un sachet correspond à 500 g de farine (un pain normal). Cependant, comme chaque marque est différente, fiez-vous aux indications de l'emballage. Je remarque par exemple que la levure de boulanger Briochin nécessite deux sachets pour 500 g de farine.
La levure sèche active
La levure sèche active se vend principalement en pot, plutôt dans les magasins biologiques ou dans certaines épiceries orientales. Elle prend la forme de granules ou billes. La plus connue, il me semble, est la marque SAF-levure. Contrairement à la levure sèche instantanée, la levure sèche nécessite une réhydratation et une activation avant d'être utilisée. Il est conseillé de la diluer dans un peu de liquide tiédi à 25 °C maximum avant d'être utilisée avec le reste des ingrédients de la recette.
La levure fraîche en cube
Vendue en cube dans la majorité des boulangeries, celui-ci pèse généralement 42 g et s'utilise pour 1 kg de farine. Avec un cube, vous réalisez donc deux pains normaux utilisant 500 g de farine. Une fois achetée, elle se conserve une dizaine de jour au réfrigérateur.
Petite astuce: vous pouvez parfaitement la congeler sans que ses propriétés ne soient altérées. Émiettez-la pour pouvoir utiliser la quantité qu'il vous faut.
On peut l'utiliser directement émiettée avec le reste des ingrédients à pétrir. Cependant, il est plutôt recommander de l'activer pendant 15 – 20 min en la délayant dans un liquide tiède (eau ou lait prélevé de la recette du pain ne dépassant pas les 25 °C). Des petites bulles vont se former et vous pouvez l'utiliser ensuite directement avec le reste des ingrédients.
La levure fraîche en vrac
Certaines boulangeries vendent la levure en vrac. Il s'agit tout simplement de la levure fraîche qui n'a pas été compressée en cube. Vous pouvez donc demander le grammage qu'il vous faut. Elle se conserve une dizaine de jours au réfrigérateur et s'utilise de la même manière que la levure en cube. Elle se congèle également très bien.
La levure fraîche liquide
Vendue dans un petit pot dans certaines boulangeries, elle correspond à un cube de levure fraîche de 42 g. Il faut donc utiliser la moitié du pot pour un pain utilisant 500 g de farine. Elle se conserve également une dizaine de jour au réfrigérateur et s'utilise directement avec le reste des ingrédients.
Comment les utiliser?
Voici un résumé de leurs utilisations:
Fraîche en cube, fraîche en vrac et sèche active: on les active en les diluant dans un peu d'eau ou de lait (selon la recette) tiédi à 25°C. On recouvre d'un torchon et on attend 15 – 20 min que des petites bulles se forment. On l'ajoute ensuite avec le reste des ingrédients.
Sèche instantanée et fraîche liquide: on les utilise directement dans la farine.
Précautions particulières
Qu'elle soit sèche ou fraîche, il est un impératif à ne pas omettre: on ne mélange jamais la levure au sel. Il a le pouvoir d'annuler les effets de la levure.
Si vous utilisez une machine à pain, mettez les ingrédients dans cet ordre:
•liquide
•la moitié de la farine
•la levure
•l'autre moitié de la farine
•le sel dans un des coins de la machine
Si vous utilisez un robot pétrisseur ou que vous réalisez votre pain à la main, mettez les ingrédients dans cet ordre:
•la moitié de la farine
•la levure
•l'autre moitié de la farine
•l'eau
•le sel
Lorsque vous devez activer une levure, respectez tant que possible la température de 25 °C (à plus ou moins 5°C). C'est la température optimale pour une activation réussie. À partir de 50°C, la levure mourra.
Comment substituer la levure sèche par de la levure fraîche?
Pour un pain normal utilisant 500 g de farine, utilisez au choix:
•un sachet de levure sèche instantanée (selon les marques, le nombre de sachet peut varier)
•7 à 10 g de levure sèche active (reportez-vous aux indications de la marque)
•21 g de levure en cube (à savoir la moitié du cube) ou de levure en vrac
•la moitié d'un pot de levure liquide vendue en boulangerie
Et reportez-vous à leur méthode d'utilisation donnée plus haut.






Pain

Copyright © 2011. Tous droits réservés.
Site entièrement réalisé par Josyane JOYCE
www.cuisine-toulousaine.com
www.josyanejoyce.com
www.joyce-voyance.com

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
www.nos18ansenmai68.com
www.joyce-reves.com