STOP AUX PLASTIQUES TOXIQUES!


Ici, vous trouverez comment faire: des yaourt, du fromage frais, votre moutarde, du beurre...
et encore beaucoup d'autres idées pour remplacer un ingrédient, présent dans la recette mais que vous n'avez pas sous la main!




Traduire cette page :  de  


   

donnez votre avis sur le site (fin de page) Sommaire

ne manquez surtout pas les astuces GÉNIALES

Comment Faire des frites saines?


1 portion, c'est quoi? Portions
www;tradi-cuisine.com




Hygiène

Cliquez pour agrandir l'image Veuillez impérativement lire ces
Conseils généraux pour tous renseignements sur l'hygiène en cuisine et autres conseils achats et rangements des victuailles.

Les torchons doivent-ils être utilisés qu'une seule fois et ensuite lavés ?
N'allez jamais nulle part sans une serviette. Il est préférable de laver les torchons après chaque jour ou après un travail très salissant et pensez à avoir un bon approvisionnement avec de nouveaux torchons à portée de main.
C'est raisonnable d'utiliser des essuie-mains en papier jetables après chaque lavage des mains où des pathogènes peuvent être présents, et un torchon pour les autres choses.
Vous aurez facilement des torchons pour la cuisine que vous taillerez dans des draps usés ou déchirés et des serviettes de toilettes ou gants troués ou usés.
Voir Couture


Brûlure en cuisine?
Il faut, avant tout, tremper votre membre brûlé dans l'eau très froide durant 20 m pour éviter que la brûle ne s'enfonce dans le derme. Poser ensuite un tulle gras ou passe une pommade spéciale brûlure.
Personnellement, après refroidissement sous l'eau, je préfère tremper toute la partie lésée dans une fondue d'argile verte durant 15 mn avant de mettre une protection grasse.
Une brûlure trop large (à peu près la largeur de la pomme d'une main) doit immédiatement être montrée à un médecin;
Une brûlure ouverte est une brûlure au second degré et nécessite impérativement le soin d'un médecin; dans ce cas, il est conseillé d'aller aux urgences.


Fabriquer son fromage et autres laits

Quelques grandes règles à connaître, tout en sachant que selon la saison, le lait, le salage, la température et l'emplacement, votre fromage aura un goût et une saveur différente. Donc, à vous de faire plusieurs tests pour parvenir au type de fromage que vous souhaitez obtenir. A titre indicatif, pour obtenir un fromage du type crottin de chèvre, il faut environ 0,5 litre de lait. Pour des fromages plus volumineux, il faut donc multiplier toutes les proportions. Pour vos premiers fromages, je vous recommande de vous limiter à 1 litre de lait. N'oubliez pas qu'il vous faut du temps pour la fabrication et un certain temps pour l'affinage de votre composition.


Matériel et ingrédients
1 litre de lait frais de chèvre, brebis ou vache (pas de lait stérilisé),
un petit suisse,
de la présure liquide (disponible en pharmacie) ou un citron pressé,
un récipient type saladier,
une serviette,
une faisselle. Vous pouvez récupérer les moules des fromages de campagnes présentés en faisselles jetables dans le commerce (pour 1 litre de lait, prévoir une faisselle de 500 grammes de fromage blanc),
une assiette creuse.
Amenez le lait à une température de 20 à 22°, puis y incorporez le petit suisse très délicatement (l'idéal est d'avoir préalablement rendu le petit suisse liquide en y incorporant un peu de lait). Laissez reposer l'ensemble à une température comprise entre 20 et 22° pendant environ 2 heures.
Incorporez ensuite 1 goutte de présure et mélanger très doucement l'ensemble. Recouvrez le saladier d'une serviette et laissez le lait reposer durant 24 heures minimum, à environ 20°. Au bout de 24 heures, le lait a laissé place à une sorte de caillé (masse blanche) et à du sérum (liquide plus ou moins jaune ou blanc, que vous pouvez prélever et congeler pour utiliser à la place du petit suisse lors de la prochaine fabrication).
Egoutter le caillé en remplissant délicatement les faisselles avec une louche. Laissez reposer quelques minutes dans l'assiette creuse, puis vider le liquide qui s'est écoulé et remplir de nouveau la faisselle. Vous pouvez répéter cette opération durant 24 heures
Laissez égoutter le caillé encore 24 heures, mais sans compléter la faisselle.


Attention, la dimension et le remplissage de la faisselle conditionne la dimension de votre futur fromage. Il est maintenant temps de retourner les fromages dans leurs moules. Soyez très délicat, à ce stade le fromage est très fragile. Le plus simple est de retourner la faisselle dans une main, de passer le fromage dans l'autre main en le retournant et de le replacer dans son moule. Une fois dans la faisselle, prendre une pincée de sel et saler la partie du fromage accessible. Renouveler la manipulation 3 à 4 jours, sans oublier de saler le fromage à chaque fois. Progressivement, vous allez constater que votre fromage prend de la consistance. A ce niveau, il est possible de rouler le fromage dans du poivre concassé, des fines herbes, etc. pour personnaliser son goût.

Votre fromage est maintenant prêt, et vous pouvez commencer son affinage. Pour cela, le mieux est de disposer d'une bonne cave, aérée et à environ 15°. En absence de cave, placez le fromage dans l'endroit le plus frais de la maison, en le recouvrant d'une cloche à fromage grillagée pour le protéger des insectes. Ne pas oublier de le retourner chaque jour.

Pour un fromage assez sec, laissez reposer dans ces conditions durant quelques jours, jusqu'à obtention de la consistance souhaitée. Pour un fromage coulant, le principe est le même, mais en exposant le fromage à une température de 20 à 22°, à l'abri des courants d'air. L'affinage est probablement l'étape la plus importante pour la valeur gustative du fromage.


Lait caillé
Pour 4 personnes, il faut :
1 litre de lait frais,
de la présure liquide (en pharmacie),
un saladier,
une serviette blanche en coton,
une passoire
Amener progressivement le lait à une température de 35°. Puis ajouter 3 à 4 gouttes de présure qui le feront cailler. Recouvrir le saladier d'un linge en coton et le placer dans une pièce à minimum 20°, Au bout d'une douzaine d'heure, le lait est caillé. Verser le contenu du saladier dans la passoire recouverte par le linge qui sert de filtre,
verser délicatement le contenu du linge dans un bol et ... déguster
Remarque
On peut varier les saveurs avec différents laits (vache, chèvre...)



Yaourt rapide
Un yaourt entier, un litre de lait
Faites chauffer votre lait et tâtez pour mettre le doigt; il ne doit pas dépasser les 60°;
Videz le yaourt dans une terrine et rajoutez le lait par dessus; attendre une heure puis laisser toute la nuit au frais.
Pour un yaourt plus consistant, rajoutez du lait en poudre entière
Pour le parfumer, ajoutez: sucre, chocolat en poudre, cannelle en poudre...
Yaourts à la cocotte minute
en pots
Procéder, exactement, comme pour le yaourt rapide mais, pendant que vous remplissez des pots, faite tourner votre cocotte-minute avec plus ou moins d'eau,  pendant 5 mn
Videz l'eau chaude et, rapidement, déposer vos pots de yaourt dans le fond de la cocotte, inutile d'utiliser le panier...
Fermer aussitôt la cocotte et laisser sur le comptoir toute la nuit; le matin, c'est prêt!
Crème de pruneaux
300 g à plus de pruneaux dénoyautés; lait entier, vanille et/ou sucre
Mettre les pruneaux dans un saladier,
arroser à couvrir + 1 cm de lait entier (ou vous pouvez avoir rajouté du sucre et de la vanille -sachez que les pruneaux secs sont très sucrés déjà)
Placez trois jours au réfrigérateur; inutile de remuer; le lait est devenu de la bonne crème genre Danette©
Essayez avec d'autres fruits secs


Cliquez pour agrandir l'image
Cliquez pour agrandir l'image
Les trucs et astuces de cuisine sont ici Cuisine


Bon à savoir

Pour savoir combien font une température de thermostat
en degrés, il faut multiplier la gradation
par 30. Ex.: le four à th. 6 x 30 = 180°


d'autres indications Diapason

Bon à savoir

Lorsque vous devez remplir des cannellonis ou autres
petits fourrés, on vous dit de prendre un sac congélation et de
couper un bout: FAUSSE BONNE IDEE!
Achetez un vrai sac en tissu même si cela est pénible
à laver ensuite; votre santé est plus importante, non?

Trucs

 

Accueil

Et si vous faisiez votre beurre vous-même?

Prenez de la crème fraîche très, très épaisse et battez la très longuement; elle finira par faire du beurre; au cas où vous apercevez un liquide jaune, (le petit lait) ne le jetez pas, mettez le dans une soupe. Vous l'avez compris, on ne jette rien!
Si vous en avez fait de trop et craignez de le perdre: après l'avoir fait durcir au réfrigérateur, mettez de gros morceaux dans un pot de grès en tassant fortement jusqu'à remplir à quelques millimètres du bord; emplissez le pot d'eau très fortement salée; cette conservation à l'ancienne vous évitera des soucis.

Fruits à l'eau de vie

%CAPETITNOIRMéthode ultra simple et rapide
Il vous faut des fruits bio et de l'eau de vie de fruits
Lavez et ébouillantez les bocaux, laissez-les sécher à l'air libre, retournés.
Le bio est seulement utile et nécessaire dans cette préparation parce que les fruits ou légumes sont moins arrosés d'engrais et autres produits chimiques; ils ne seront jamais mieux fournis en vitamines ou oligo-éléments que les fruits ou légumes cultivés de façon intensive ou "raisonnée" malgré la croyance générale.
Même si vous achetez des fruits bio pour les mettre dans de l'eau de vie, lavez-les à l'eau courante car ils ont été manipulés par des mains plus ou moins propres.
Séchez-les bien et selon leur nature, coupez-les en morceaux ou laissez-les entier, remplissez ensuite votre bocal d'eau de vie de fruits.
Laissez macérer au moins un mois avant de consommer en secouant de temps à temps.
Vous pouvez faire des mélanges: je réalise souvent des oranges à la cannelle... une grosse orange et 4 tuyaux de cannelle dans le bocal pour un litre d'eau de vie. La cannelle est aphrodisiaque parce qu'elle est tonifiante, surtout l'hiver... l'orange est dite elle-aussi aphrodisiaque mais c'est pour sa bonne odeur chaude et suave.
Je ne rajoute pas de sucre puisque j'arrose des glaces trop sucrées pour justement, abaisser le goût du sucre. Mais, vous pouvez ajouter un sirop de sucre fait avec 100 ou plus de sucre en poudre dans deux verres d'eau et cuit longuement au petit boulet (feux doux); attendez que cela soit refroidit avant de rajouter dans la bouteille.
Mélange possible: orange ou pruneaux ou mandarines ou poires ou prunes et réglisse coupés en morceaux ou vanille
Gingembre frais + citron bio + vanille ou cannelle
Vous pouvez également mettre du poivre mimolette ou du gingembre frais

Fruits à l'eau de vie

Cerises à l'eau-de-vie
Choisissez de belles cerises aigres, fermes, pas trop mûres: coupez la moitié de la queue et laissez le noyau; enfermez dans un bocal, et couvrez avec de l'eau-de-vie; ajoutez cannelle et girofle en petite quantité.
Fermez le bocal, exposez-le au soleil pendant six semaines; égouttez ensuite le liquide, en le passant.
Pour chaque litre, prenez 125 à 150 grammes de sucre en morceaux; imbibez-le avec de l'eau, et mêlez-le à l'eau-de-vie. Laissez infuser encore 3 semaines, en l'exposant au soleil.
Reines claudes à l'eau-de-vie
Choisissez des reines-claudes franches, fermes, bien vertes; coupez-en le bout de la queue, piquez-les et faites-les blanchir, en procédant comme il est dit au chapitre des fruits confits; donnez-leur 2 façons au sirop.
En dernier lieu, égouttez-les, rangez-les dans des bocaux, et couvrez-les avec un sirop neuf mêlé avec de l'eau-de-vie ou de l'esprit de vin, dans les proportions approximatives d'un litre de sirop pour 2 litres d'esprit.
Mais les quantités peuvent être modifiées, selon qu'on désire avoir les fruits plus ou moins sucrés. Huit jours après, on peut servir les reines-claudes.

La liqueur d'orange ou de citron

1 orange entière
500 g de sucre en poudre
1 litre d'alcool à 45°
1 gousse de vanille
un brin de safran
Recouvrir entièrement l'orange avec le sucre, mettez-la au frais et patientez un mois.
La plonger ensuite dans l'alcool en y ajoutant la vanille et le safran, laissez macérer un mois.
Faire un sirop de sucre (650 g sucre/ litre) ou utilisez du sirop de canne, que vous ajouterez pour adoucir la liqueur à votre goût.

Ratafias

La liqueur de citron
Utilisez la même recette que pour l'orange que vous remplacerez par 2 citrons.
Ratafia d'oranges
Levez le zeste de 5 oranges, mettez-les dans un bocal, versez dessus 2 litres d'eau-de-vie.
Exprimez le suc de 12 oranges, passez-le; avec ce suc, imbibez 1 kilogramme de sucre; quand il est à peu près dissous, mêlez-le à l'eau-de-vie. Fermez le bocal, tenez-le au soleil pendant quelques semaines; filtrez ensuite au papier et conservez en bouteilles.
Ratafia de citrons
Levez le zeste de 4 citrons; lavez-les, mettez-les dans un bocal avec 2 litres d'eau-de-vie; faites infuser 3 à 4 semaines; mêlez alors à l'infusion un demi-litre de sirop froid, à 30 degrés; décantez et filtrez à la chausse.

Liqueur "44"

Liqueur d'orange
1 grosse orange,
44 grains de café,
1 litre d'eau de vie,
44 morceaux de sucre
Laver soigneusement l'orange. La piquer tout autour avec une aiguille à tricoter. Introduire les grains de café dans les trous pratiqués. Déposer l'orange dans un bocal, y verser l'eau de vie et le sucre. Laisser macérer 44 jours. Filtrer et verser dans des bouteilles.

Liqueur de mandarine

4 mandarines, 1/2 litre de rhum, 125 g de sucre, un peu d'eau
Lavez les mandarines, prélevez les zestes à l'aide d'un couteau éplucheur. Pressez leur jus. Le verser dans un bocal avec les zestes et le rhum. Fermez, laissez macérer 1 mois.
Passé ce temps filtrez la préparation. Mettre à fondre le sucre dans un peu d'eau. Le mélanger à l'alcool de mandarines. Versez en bouteilles. Attendre 15 jours avant de déguster.

Cointreau

Suspendre une orange au-dessus d'un litre d'alcool à 95%, fermez le bocal.
Après 6 jours, ajoutez une mandarine.
Laissez encore macérer 2 jours.
Préparez un sirop avec 750 g de sucre et 1 l d'eau.  Mélanger le sirop refroidi avec l'alcool.

Comment fabriquer son vinaigre maison ?

Savez-vous qu'il est très facile de préparer son vinaigre maison ? Vinaigre : mode d'emploi
C'est à partir d'une bactérie présente dans l'air, l'acétobacter, que l'alcool, au contact de l'oxygène, se transforme en vinaigre, en vin aigre, tout simplement. Si la fabrication du vinaigre ne demande donc pas de compétences particulières, elle exige toutefois de l'apprenti sorcier, la maîtrise de certains procédés.
Elément indispensable à la formation du vinaigré, la mère de vinaigre constitue la membrane gélatineuse qui se forme à la surface du vin au bout de quelques semaines d'oxygénation à l'air libre. Cette matière souche, sorte de moisissure, agira comme catalyseur dans le processus de formation du vinaigre.
L'oxygène joue un rôle déterminant dans le processus de fabrication du vinaigre. C'est pourquoi il est plus que recommandé d'utiliser un vinaigrier. Souvent en grès ou en céramique, le vinaigrier peut également être en bois de chêne, qui aura pour agréable conséquence de doter le vinaigre d'un petit arrière-goût boisé. On trouve aussi des vinaigriers de verre, l'inconvénient étant qu'ils doivent absolument rester à l'abri de la lumière. Le vinaigrier se présente sous la forme d'un réservoir à large ouverture. Il est fermé par un bouchon non étanche, en liège de préférence, de façon à laisser passer l'air, tout en protégeant le vinaigre de la poussière et des insectes. Enfin, le vinaigrier est logiquement équipé d'un robinet, la cannelle (et oui!), pour se servir.

faire son vinaigre, pot vinaigrier
  • N'oubliez jamais qu'un bon vinaigre, c'est avant tout un bon vin. Par ailleurs, plus ce dernier sera jeune, plus l'acétification s'effectuera rapidement.
  • Entreposez votre vinaigrier dans un endroit sec, aéré et à une température d'au minimum 20° C.
  • Evitez de trop déplacer le vinaigrier au risque de noyer la mère de vinaigre, particulièrement sensible aux secousses. De même, mieux vaut être précautionneux lors de chaque ajout de vin dans le réceptacle.
  • Ne prélevez pas plus de 0,5 à 1 litre de vinaigre tous les 15 jours, et pensez à en remplacer l'équivalent en vin. Vous pouvez par exemple utiliser les restes de bouteille en fin de repas.
Après un certain temps, votre mère de vinaigre aura largement augmenté ses proportions.
Pourquoi ne pas parfumer votre vinaigre à l'ail, à l'échalote, au thym, à l'estragon, ou même aux pétales de rose. Rien de plus simple ! Il suffit de faire chauffer à feu doux quelques feuilles, branches ou graines, de l'épice choisie, avec du vinaigre de vin blanc pendant quelques minutes, puis de laisser le tout infuser plusieurs jours avant de consommer.
Tout ce qui contient du sucre, et donc potentiellement de l'alcool, peut donner du vinaigre : betterave (qui donne le vinaigre cristal, utilisé en marinade pour les cornichons et les pickles), bière, cidre, mais aussi banane, lait de coco, dattes, miel, malt, riz...

En revanche, inutile d'espérer fabriquer du vinaigre balsamique à domicile. Spécialité de la région de Modène en Italie, ce vinaigre brun foncé est mis au point à partir de moût de raisin concentré. Sa délicieuse saveur sucrée, légèrement acidulée, est le résultat de plusieurs macérations successives, effectuées en fûts de différentes variétés de bois (chêne, cerisier, mûrier, entre autres). Sans compter qu'il faudra s'armer de patience. Les grands crus balsamiques peuvent en effet macérer de 20 à 50 longues années !
Mais bon, si vous y tenez: faîtes un sirop de vinaigre de cidre et rajoutez dans un vinaigre du commerce; cela pourra donner une illusion!
Pour fabriquer son premier vinaigre? pas besoin d'avoir une mère: mélangez un vin et un vinaigre de votre choix (non pasteurisé si possible, disponible dans les magasins bio), dans une proportion de 2/3 de vin et 1/3 de vinaigre. Le procédé est un peu long mais, il donnera lieu à une mère, puis à du vinaigre après 2 à 3 mois d'oxydation, selon la qualité du vin et du vinaigre. Ne remettez pas le bouchon sur le vinaigrier: c'est le contact de l'air qui fabrique la fameuse mère. Mais, en fait, cette dernière est toxique; à ne pas utiliser autrement que dans ses propriétés courantes.

Comment éviter les mouches de vinaigre?

::
Les mouches du vinaigre (les drosophiles) sont attirées par la préparation.
Protégez le vinaigrier ou le récipient de préparation avec un bouchon en liège ou
un linge propre qui cache la lumière, protège des poussières, tout en
laissant passer l'air et en empêchant les insectes de pénétrer et d'abîmer la mère.
Filtrez le liquide si des anguillules (larves de mouches ressemblant
à un fin fil à coudre blanc) prolifèrent à la surface.

Quelle est la température idéale à la production?

Gardez le récipient à température ambiante, évitez de le bouger.
L'air et la chaleur favorisent la production.
Une température assez constante d'au moins 20°C dans un endroit sec et aéré convient bien pour faire le vinaigre.
La température idéale se situe entre 20 et 30°C. Les bactéries du vinaigre sont inactives au-dessous de 10°C.

%INDIS%
Vinaigre de framboise
Le vinaigre de framboise se prépare en 2 temps : obtention d'une macération de framboises, puis réalisation du vinaigre.
Ingrédients et matériel nécessaire
2 litres d'eau de source
5 fois 400 g de framboises bio, bien mûres (très important)
450 g de sucre bio en poudre
un saladier
un fin tissu, type mousseline
une cuillère bois ou plastique
un récipient en poterie ou verre opaque, idéalement un vinaigrier.
La réussite de cette recette dépend principalement de la qualité des framboises (bien mûres et sucrées) et de la température à laquelle repose la préparation.
  • Préparation
  • 1-Versez dans le saladier les 2 litres d'eau de source, puis y incorporez 400 g de framboises bien mûres;
  • 2-couvrir avec un tissu pour éviter les insectes et laissez macérer une bonne douzaine d'heures;
  • 3-jetez les framboises qui ont macéré, puis réutilisez le liquide pour renouveler la macération 4 autres fois;
  • 4-dans le liquide obtenu, délayez le sucre en poudre;
  • 5-placez la préparation, délicatement, dans un récipient opaque, recouvert d'un fin tissu, pendant 2 mois à une température d'environ 25°;
  • 6- filtrez l'ensemble, votre vinaigre est prêt et peu être personnalisé avec différentes herbes.

Vinaigre de cidre

Mettre du cidre ou du vin dans le vinaigrier et les spores sauvages contenues dans l'air amorceront la fermentation. Cependant en ajoutant de la mère de vinaigre la transformation sera accélérée.
La mère du vinaigre -voir plus haut- est une pellicule gluante et visqueuse flottant à la surface du cidre; laisser à l'air constituée de l'accumulation d'acétobacters, bactéries responsable de la transformation de l'alcool en acide acétique. Pour préparer vous-même une mère, mélangez un verre de vinaigre et un verre de cidre frais. Après quelques jours à une température idéale de 26°C ou quelques semaines si la température est plus basse, récupérez l'écume qui se forme à la surface. Pour ensemencer votre cidre, il suffit de tartiner une tranche de pain de mie avec la mère et la déposer délicatement à la surface.
La mère doit flotter, si elle coule, elle meurt par manque d'oxygène.

Les fleurs comestibles: toxicité!

Attention: dangers de certaines fleurs ou plantes!


Plantes toxiques

Ma responsabilité ne saurait être engagée en cas de dommage occasionné par une recette de trucs ou astuces figurant sur ce site et aucune indemnité ne pourra être réclamée à ce titre. (Josyane JOYCE)

Si vous "piquez" mes astuces et trucs pour vos blogs et sites, soyez fair-play, citez au moins mon URL

www.tradi-cuisine.com

Merci de votre correction

Sommaire des astuces
www.tradi-cuisine.com


Plus cuisine

Copyright © 2011. Tous droits réservés.
Site entièrement réalisé par Josyane JOYCE
www.cuisine-toulousaine.com
www.josyanejoyce.com
www.joyce-voyance.com
www.nos18ansenmai68.com
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
www.editions-josyanejoyce.com
www.joyce-reves.com
www.cuisine-aphodisiaque.com